Libre… Les mots après les maux

Holà les 🍑🍑 !

Ça faisait longtemps qu’on ne c’était pas retrouvé pour une histoire de tattoo ! 😁

Perso, ça m’avait manqué.

Bon par contre, ne vous attendez pas à une histoire toute mimi pour reprendre…On en est loin… Super loin même !

Quand j’ai parlé de son histoire avec Laëtitia, j’appréhendais parce que déjà… C’est une amie… Une de mes meilleures amies même… Et parce que j’ai eu peur d’avoir un parti prit.

Mais je me suis totalement trompé… Je n’en ai eu aucun… Mais je me suis prise une violente gifle dans la gueule… Très violente !

Je ne savais pas qu’elle avait vécu ça…Et le pire, c’est qu’elle l’a vécu alors qu’on se connaissait déjà…

Je n’ai rien vu… Je ne savais rien.

Son histoire m’a bouleversé.

Son courage est hors du commun… Et beaucoup trop de femmes vivent ou ont vécu cette situation !

Elle a voulu en parler via Journal d’une tatouée pour l’aider à tirer un trait définitivement et passer un message, à vous toutes Mesdames qui vivez ça au quotidien.

Vu l’importance du sujet…Ce fût un grand oui !!!

Il y a quelques mois de ça, Laëtitia a pris la plus grande décision de sa vie… Mais sûrement la plus dure aussi…

Elle a 23 ans quand elle rencontre celui qui va lui voler son coeur.

Un amour dingue.

Laëtitia fait partie de celles et ceux pour qui l’amour guide la vie. Rien ne peut remplacer ce sentiment. Tous les sacrifices sans exception sont envisageables pour celui ou celle qu’on aime…

Difficile d’expliquer ce ressenti.

L’amour est donc fusionnel… Grandissant. Elle est heureuse… Semble-t’il…

Des incompréhensions arrivent… Mais après tout, dans quel couple ça n’arrive pas ?

Il suffit d’en parler après tout…

… Quand on y arrive…

… Quand l’autre arrive à comprendre vos maux… Vos mots…

… Quand tout n’est pas pris au pied de la lettre…

… Quand l’énervement ne prend pas le dessus…

… Quand les coups ne font pas saigner le visage de cette femme amoureuse…

2 ans… 2 ANS !

C’est le temps qu’a duré le calvaire de Laëtitia.

2 ans à se dire

  • Que ça ne recommencera pas
  • Qu’elle avait dû le pousser à bout
  • Que la fatigue devait être responsable
  • Que c’était elle qui n’avait pas eu à s’énerver pour ne pas le provoquer
  • Qu’elle n’avait qu’à pas demander des explications sur des choses dont elle savait que ça l’énerverait

Et puis… Après tout… Ils avaient eu un merveilleux petit ange ensemble… Un fils adorable… Et lorsque nous sommes « choisies » pour être mère par l’homme qu’on aime… Il ne pourra pas… Il ne pourra plus arriver ça…

Mais… Encore une excuse de plus…

Elle savait au fond d’elle… Qu’elle aurait dû le quitter à la première gifle…

Mais nous savons tous, que c’est trop souvent facile à dire…

Et tellement dur à faire.

Plus le temps passait… Et plus elle perdait confiance en elle… Plus elle s’effaçait… Et moins il était possible d’agir… Le cercle vicieux se referme… Se cadenasse …

Le maquillage se fait épais… Il cache la moindre rougeur… Et le moindre bleu.

Quand l’amour fait mal… Est-ce encore de l’amour… Ou de la possession malsaine ?

On a envie de dire que pour celui qui porte les coups… Non… Il n’y a pas d’amour.

Mais pour la victime ?

Ce moment, où, le réel amour devient de la dépendance affective.

Se dire qu’il frappe, mais au final, croire sincèrement ses paroles quand il dit qu’il ne pourrait pas vivre sans elle…

Culpabiliser et se dire qu’en effet… Les coups ne sont rien face à sa panique de se retrouver un jour seul, donc elle reste.

C’est horrible de lire ça hein ?

Et pourtant Mesdames… C’est un schéma qui revient trop souvent.

Il n’est absolument pas seul.

Rien… Absolument RIEN ne peut justifier ce comportement.

Le tattoo de Laëtitia représente cette sombre partie de sa vie.

La plume, car elle symbolise la liberté pour elle.

Cette facilité qu’a son âme de voler ou le vent la mène avec légèreté.

La fiole de poison car c’est ainsi qu’il la nommait… Elle était un poison pour lui… Une excuse pour la défigurer vous croyez ?

Le crâne, lui, représente l’enfer qu’elle a vécu, le fait qu’il en manque la moitié est voulu. Il est toujours possible de sortir des limbes en flammes et de ne pas y rester enfermé… S’en sortir.

Cette jeune femme…

Cette maman…

Mon amie…

Votre amie…

Votre fille…

Votre nièce… A le plus grand des courages.

Elle a pris la décision de partir et de parler, de se sauver… De sauver son fils alors qu’elle aimait encore cet homme à ce moment-là…

Quitter une personne qu’on aime mais qui est toxique pour nous pour se garder en vie.

Elle n’oublie pas les personnes qui ont été là pour elle, pour se sortir de tout ça.

Dont son meilleur ami…

À toi qui lira cet article…

Merci de l’avoir aidé à se sauver.

Aujourd’hui… Elle voit le bout du tunnel… Enfin !

Son fils grandit merveilleusement bien auprès de sa maman, qui lui donne absolument tout.

Elle a trouvé un chéri qui prend soin d’elle. Il est vrai qu’elle garde des séquelles.

Les blessures d’une femme battue, physiquement et moralement, sont grandes.

Ça demande énormément de patience de la part du conjoint, de rassurer… ÉNORMÉMENT !

Voir même parfois rester dans l’incompréhension… De ne pas comprendre pourquoi elle pleure…

Pourquoi un coup de colère qui arrive d’un coup ?

De la panique pour rien ?

Pourquoi vous en prenez plein la tronche alors que vous n’y êtes pour rien ?

Tout ça, c’est évidemment très compliqué.

Mais ce sont des blessures qui peuvent s’estomper.

On peut aussi dire à ces conjoints, qui arrivent après la tempête, que vous êtes bien souvent des personnes en or… Des sauveurs… Des soutiens importants.

Même si on sait que ces femmes doivent se sauver seules d’abord… Votre appui est d’une aide précieuse.

C’est ainsi que je vais finir l’histoire de Laëtitia…

L’extraordinaire Laëtitia.

Mesdames…

À vous toutes qui vous êtes sortie de ça…

Vous êtes extraordinaires…

Vous inspirez le respect.

Et vous… Qui n’osez pas encore et qui vivez au quotidien des coups… Que vous soyez marqué dans votre chair ou dans votre âme, rien ne justifie d’être rabaissé, d’être mal comme ça.Vous n’êtes pas seule.

Parlez ! Ne laissez rien passer !

Nous sommes toutes et tous là pour vous.

Il y aura toujours une personne pour vous aider. Il suffit d’une fois.

Voilà les 🍑🍑… Article long et triste… Mais qui termine toujours bien.

Car vous avez toutes une envie de vivre qui est hors normes. Un courage hors du commun qui fait de vous des êtres tellement beaux. ❤❤

J’espère que la lecture fût « bonne » (si j’ose dire)…

Aller… Et si toi aussi tu as une histoire autour de ton tattoo… Viendé en parler 😁

Je vous l❤ve la 🍑 droite… Comme d’hab ! 😁

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s