Au commencement …

Quoi de mieux pour vous expliquer le concept de ce blog… Qu’un premier article…

Il y a quelque temps de ça… On m’a contacté afin que je raconte ma vie, mon avis, autour de mes tatouages.
Plus la discussion avançait, plus on rentrait dans les aspects intimes de ma relation au tattoo et aux significations que je mettais dans les œuvres que les artistes ont réalisées sur ma peau.
Beaucoup plus tard, cette personne, qui m’avait interviewé, est revenue vers moi et m’a proposé ce prototype de page…
Interviewer des femmes… Mais pas n’importe quelles femmes… Des femmes tatouées ayant une histoire qu’elle soit belle, drôle, audacieuse… Ou même parfois difficile, comme pour se souvenir, sourire ou exorciser ses souvenirs.
J’ai tout de suite adoré… Je me lance donc !
Ce qui me dérange en premier lieu quand on parle des femmes tatouées, c’est cette hyper sexualisation qu’il y’a (à 99%) sur les réseaux sociaux, avec toutes ces photos de bombasses tatouées des pieds à la tête… Elles sont certes belles, mais renvoient une image de la femme piquée qui est totalement fausse ! (Enfin belle… Disons que pour certaines y’a aussi pas mal de plastique dedans 😑)
Et… je suis loin d’être féministe…
Le tattoo est arrivé dans ma vie, je devais avoir à peine une dizaine d’années, ça a toujours été une fascination (retour en arrière… on était loin de ce que font les artistes maintenant …)

Je n’ai sauté le pas qu’à mes 29 ans … (il y a 4 ans… ça va jusque-là… 29 +4 … c’est pas trop compliqué ?) tout simplement parce que je n’avais pas trouvé l’artiste et surtout, je n’avais pas encore clairement en tête ce qui pourrait traduire cette partie de ma vie, que j’avais besoin d’extraire de moi.
Comme premier tatouage, j’ai décidé de me faire le bras entier (t’en veux pas un petit sur le poignet… ? – J’ai une gueule de pouf à tattoo-qu’on-voit-partout ?)
18-09-02-19-36-33-249_deco
Arrêtez! On en voit trop !
Non, ce tatouage représente une partie de mon passé qui a prit énormément d’ampleur dans ma vie, elle m’a bouffé, elle m’a torturé… Il lui fallait une place conséquente.
Je ne prendrai pas de pincette…
À mes 17 ans, j’ai été violée par deux hommes.
Deux hommes, qui très tôt le matin où je me rendais à mon CFA, m’ont (littéralement) chopé, pour me faire subir les pires atrocités qu’on puisse faire à une femme.
J’ai été battue, déshabillée, insultée et laissé à terre après leur « petite » affaire faite.
Je me souviens parfaitement de ce moment. Je ne voyais plus rien à part du flou… les bruits ne me parvenaient plus.
Je n’ai aucune idée de combien temps, je suis resté là, par terre.
Je me suis rhabillée, j’ai repris mon sac, et je suis partie prendre mon train.
Oui, j’ai pris mon train comme-ci rien ne c’était passé.
C’est seulement quand je suis arrivé en cours, que j’ai vu tout le monde me dévisager…
Arcade explosée, du sang partout, des bleus déjà visibles…
C’est cette partie de ma vie qui est sur mon bras… La mort tenant un crâne, assise sur un tapis de rose rouge.

Screenshot_2018-09-02-19-40-17-1

cropped-cropped-2018-07-29-12-16-56-1.jpg

cropped-screenshot_2018-09-02-19-38-45-1.png

La mort… car durant des années j’ai été morte intérieurement. Je ne ressentais plus rien. Je ne me sentais vivante que lorsque je faisais souffrir à mon tour.
C’est quand, bien 10 ans plus tard, j’ai fini par exorciser ce moment de ma vie en allant à la rencontre de mes tortionnaires, pour leur pardonner, que j’ai ressenti le besoin de finir totalement cette partie de ma vie par un tatouage.
Faire partir la mort de mon corps, tourner la page, me transformer, me retrouver et être celle que j’aurai dû être depuis toutes ces années.
Je ne dirai pas que c’est grâce à lui, qu’aujourd’hui, j’en parle tout à fait librement, mais j’ai mis en lui une partie de moi, et j’ai cette sensation étrange de me sentir plus forte, plus belle maintenant qu’il est là. J’en suis fière.
Voilà, Mesdames… C’est l’image que je souhaiterais donner AVEC VOUS de ce blog.
Partager, que ça soit anonyme ou non, nos moments de vie autour de nos tatouages, drôles, insolites… Ou plus difficiles.
Alors si vous êtes partantes… Prêtes à vous confier … Mes lignes vous seront dédiées
Messieurs, vous êtes bien sûr les bienvenus … (Même si vous avez déjà partagé des photos de nanas à moitié à poil et tatouée… )
héhé t’y a cru hein ?
Aller… Bisous bisous les piqué(e)s

3 commentaires sur “Au commencement …

    1. Oui … J’ai pardonné… Ça a pas été quelque chose de facile… et ça m’aura pris énormément d’année pour y arriver… Après je ne sais pas s’il faut en passer par la… C’est sûrement différent pour chacune d’entre nous… Je pense que le principal c’est de réussir à avancer… Et ne pas laisser cet événement de notre vie nous bouffer. 🖤 avec les doigts ma choupette

      J'aime

Répondre à laflaurenn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s